Journée mondiale des zones humides -- Bénin

Un rapport par M. Josea S. Dossou-Bodjrenou, Naturaliste –Veterinaire et President, Musee des Sciences Naturelles Nature Tropicale

«Portes ouvertes»  au Musée Nature Tropicale, le 02 février 

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale des zones humides le 2 février 2003 dont le thème est «Pas de zones humides, pas d’eau», le Musée Nature Tropicale ONG a organisé certaines manifestations pour marquer l’événement. Il s’agit d’une journée «Portes ouvertes» au Musée avec entrée libre et visite guidée gratuite pour le grand public. Cette initiative a été soutenue par l’Agence Béninoise pour l’Environnement (ABE) qui est le Point Focal de la Convention de RAMSAR au Bénin, le Centre Béninois pour le Développement Durable (CBDD), le Comité Néerlandais de l’IUCN et le Secrétariat de la Convention de  RAMSAR.  

L’objectif de la célébration est une fois de plus d’informer, de sensibiliser et d’impliquer toute la population dans le processus de gestion durable des zones humides au Bénin et susciter une prise de conscience et une adhésion plus massive.  Il est utile de rappeler que  le Musée Nature Tropicale a reçu courant janvier 2003, du secrétariat de la Convention de Ramsar, des documents d’informations et des cassettes vidéos dont il entend partager la substance avec le grand public.

Devant un public d’environ une cinquantaine de participants composés de représentants d’ONGs intervenant dans les zones humides, des institutions publiques et privées intéressées par une gestion durable des zones humides, la cérémonie de lancement de la journée a commencé à 10h 50mn.  Après le mot de bienvenue du Directeur du Musée (M. Dossou-Bodjrènou) assisté par le parrain scientifique (Dr. Mensah G. A.), l’honneur est donné au représentant du Directeur de l’ABE empêché en la personne du Contrôleur financier de l’ABE (M. Guy Désiré Domingo) de passer son message. Ce dernier a situé le cadre de cette manifestation qui est destinée à une large information et sensibilisation du public pour une prise de conscience générale. Il a ensuite rappelé quelques fonctions des zones humides et montré que grâce au Programme d’Aménagement des Zones Humides (PAZH), la stratégie de gestion des zones humides a été élaborée et des dispositions sont en cours d’être prises pour sa mise en œuvre ; il a indiqué que la collaboration de tous les acteurs est indispensable pour le succès des actions. Un accent est mis sur le rôle prépondérant que joue l’ABE en tant que Point Focal de la Convention de Ramsar au Bénin pour la gestion durable des zones humides du Bénin. Pour finir, il a souhaité pleins succès aux manifestations.  

Les autres points forts de cette journée ont porté sur :

1.  La projection publique du nouveau documentaire sur de la Convention de Ramsar intitulé «Les zones humides, l’eau et la durabilité»

2.  La présentation d’une série de conférences publiques:

La première a porté sur «Les zones humides, eau et éradication de la pauvreté» par Jacques Marie Boko du Musée Nature Tropicale. Au cours de son exposé, M. Boko a rappelé que la planète terre regorge en grande partie de l’eau. Aussi est-elle dénommée planète bleue. Il a, par ailleurs, défini les zones humides selon la Convention de Ramsar et a notifié que ces zones sont dotées d’une profusion de ressources de grande valeur pour les populations riveraines qui, déjà, les sous-estiment et les gèrent de façon non durable. C’est alors qu’il a mis un accent particulier sur les concepts de «développement durable»  et la «la gestion participative». M. Boko a rappelé les multiples potentialités des zones humides qui, si elles sont bien mise en valeur pourraient certainement contribuer à la réduction de la pauvreté. Il a enfin insisté sur l’écotourisme, un nouveau produit de grande valeur pour la conservation et la varolisation des zones humides.   

La seconde sur «Les potentialités écotouristiques dans les zones humides du Sud-Bénin et la stratégie pour une gestion durable» par Bart van den Heuvel, Expert Néerlandais spécialiste en Ecotourisme. Monsieur Bart van den Heuvel a effectué ses travaux de recherches sur l’écotourisme dans les zones humides au Bénin et travaille à présent avec des Agences de Tourisme néerlandaises intéressées par la «destination Bénin». Monsieur Bart en mission au Bénin a échangé avec tous les acteurs présents, les possibilités de la mise en œuvre des résultats de son travail et d’identifier les possibles partenaires au Bénin pour une coopération durable. Au cours de son exposé, un sketch sur la nécessité de protéger les ressources naturelles pour le développement de l’écotourisme a été présenté avec la collaboration des étudiants de l’Agence Africaine de Tourisme (AAT).   

Suite aux présentations, un débat général  et des échanges fructueux ont été faits.  Les contributions les plus remarquables ont été celles du Dr. Mensah, de M. Sakponou du Ministère du Tourisme, de Mme Nadine Worou, de M. Enock Achigan, Mme Céline Dan, M. Patrice Sagbo et de M. Iro Hachimou de l’ABE  … qui ont à tour de rôle salué l’initiative et fait part de leurs expériences pour soit les activités alternatives dans les zones humides, les possibilités d’écotourisme, soit la conservation des ressources biologiques ou de façon générale, proposé des actions de gestion responsable et durable des zones humides du Sud-Bénin qui semblent être très menacées. Après les conférences-débats, une visite guidée des installations du Musée Nature Tropicale ONG a été effectuée. Les participants ont eu l’occasion d’apprécier certaines ressources des zones humides, telles que les poissons en aquariums et en bassins, des animaux empaillés, les collections d’insectes et des documentaires vidéos sur certains aspects de conservation des ressources biologiques des zones humides du Bénin. Une exposition d’objet d’arts et des aspects culturels des zones humides réalisée par l’ONG GRABE-Bénin a donné l’occasion aux participant d’apprécier certaines réalités de nos zones humides. 

A la fin de cette visite, un rafraîchissement a été offerte à tous les participants par le Musée Nature Tropicale. Les visites guidées libres et gratuites du grand public ont été poursuivies tout au long de la journée jusqu’à 19h30 mm. Un total de 213 visiteurs composé en majorité d’enfants et de jeunes a été enregistré. La couverture médiatique des manifestations a été assurée par les radios Golf FM, Tokpa et la presse écrite composée des journaux, Le Républicain, la Liberté et le Progrès.  

Josea S. Dossou-Bodjrenou,
Naturaliste –Veterinaire et President,
Musee des Sciences Naturelles
Nature Tropicale ONG,
Lot 4477 «R» Yagbe ,
06 BP 1015 Akpakpa PK 3 COTONOU
Tel. : (229) 33 37 73 / (229) 40 94 14
Fax. (229) 33 87 32 ou (229) 30 30 84
Email : ntongmu@yahoo.com ou josea_bj@yahoo.co.uk 

Back to top
Follow us 
Ramsar Awards 

The Convention today

Number of » Contracting Parties: 168 Sites designated for the
» List of Wetlands of
International Importance
2,186 Total surface area of designated sites (hectares): 208,674,342

Ramsar Secretariat

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Switzerland
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail: ramsar@ramsar.org
Map: click here

Ramsar Forum: subscribe